A la une

20240521_traitement_chlorothalonil
Actualités
1,3 millions d’euros pour traiter le chlorothalonil R471811
Atlantic’eau vient d’adopter à l’unanimité une décision actant le traitement du chlorothalonil R471811, métabolite de pesticide présent dans la majorité des eaux sur le territoire. Dans un premier temps, un coût de traitement supplémentaire de 1,3 millions d’euros par an sera engagé pour respecter le seuil de 0,10 µg/l en eau traitée pour ce...
1.5 Million de m3
d’eau économisé chaque année. Un résultat rendu possible grâce aux travaux visant à accroître l’étanchéité du réseau depuis 10 ans.

1 g
de pesticide (soit l’équivalent d’un bouchon), versé dans un cours d’eau, peut le contaminer sur 10 km et faire perdre la potabilité de l’équivalent de 3 piscines olympiques d’eau potable.
2350 prélèvements et analyses
sur l’eau traitée et sur l’eau distribuée ont été réalisés par l’ARS en 2017 au titre du contrôle sanitaire. Le taux de conformité microbiologique est de 99,8 % et de 94,6 % pour les paramètres physico-chimiques (température, matières en suspension, PH, etc.).
27.50 %
de votre facture sont destinés à la production de l’eau : captage et potabilisation. Le reste concerne : la distribution (entretien, maintenance du réseau et gestion de la relation aux abonnés : 18,50%), le remboursement des emprunts (13,30%) et l’autofinancement (renouvellement réseaux et ouvrages : 36,10%).
61 km
de canalisations renouvelées tous les 4 ans pour lutter contre le CVM (montant total : 4 M€).
Au niveau !
Grâce à des précipitations largement excédentaires au cours de l’automne et de l’hiver derniers, le niveau des nappes exploitées par atlantic’eau à la fin mars 2024 est nettement supérieur aux valeurs moyennes.